Partagez

Sommeil de bébé, sommeil de parent

Le sommeil, le leur et celui de bébé, est une préoccupation majeure des nouveaux parents. Comment se fait-il que les bébés, en plus de ne pas arriver avec un mode d’emploi, ne dorment pas la nuit? Cela est surtout dû à l’immaturité neurologique du nouveau-né dont le cerveau ne pèse que le quart de celui d’un adulte.

Le nouveau-né à terme dort en général un total de 16 à 18 heures, par courtes périodes (6 ou 7), réparties sur 24 heures. Il a besoin de manger aux 2 à 4 heures, parfois plus souvent. Jusqu’à l’âge de 6 à 8 semaines, on ne peut pas faire grand-chose pour changer les cycles d’éveil et de sommeil du bébé. Il est très utile pour la survie des parents d’apprendre à faire la sieste le jour quand bébé dort et à se rendormir la nuit après avoir été réveillés, ce qui n’est pas évident pour tous.

Vers l’âge de 2 mois, le bébé commence en général à dormir moins le jour et davantage la nuit. Plusieurs bébés, mais vraiment pas tous, arrivent à faire un 5 heures d’affilée la nuit … à l’occasion ou la plupart des nuits. Cinq heures de suite, environ de minuit à 5 heures, c’est la définition scientifique d’une « nuit » de bébé. Si un bébé « fait ses nuits » vers 2 ou 3 mois, il ne faut pas surtout pas se réjouir trop tôt, car il arrive assez souvent qu’un bébé qui dort ses nuits jeune recommence à se réveiller la nuit vers 8 ou 9 mois.

En général, les bébés vont très graduellement vers une nuit sans réveil, puisque c’est une question de maturation neurologique. Ils y arrivent, plusieurs aussi tôt qu’à un an ou deux, d’autres prolongent encore plus, sans qu’on puisse dire qu’ils ont un problème de sommeil. Les systèmes nerveux, les tempéraments diffèrent d’un bébé à l’autre. La plupart des bébés s’éveillent de 2 à 3 fois la nuit jusqu’à 6 mois, et de 1 à 2 fois jusqu’à 1 an. À 2 ans, 50% des enfants se réveillent encore au moins une fois la nuit, à 3 ans de 20 à 35% le font. En général les enfants de 5 ans font leur nuit…

Peut-on encourager le bébé à faire ses nuits plus tôt que plus tard? Il existe grosso modo 3 approches : primo, laisser pleurer le bébé. Secundo : répondre au bébé selon ce qu’il exprime comme besoin, et tout simplement attendre que son cerveau mature assez pour qu’il dorme la nuit. Tertio : une solution mitoyenne, qui encourage doucement le bébé à faire ses nuits, mais sans le laisser pleurer.

Je ne recommande pas la première approche qui consiste à laisser pleurer le bébé pendant un certain nombre de minutes avant de le réconforter, à plusieurs reprises, jusqu’à ce qu’il se rendorme et ce, quelques jours de suite. Cette technique ne respecte pas les besoins affectifs du bébé. Ce dernier n’a pas encore appris à se consoler seul et qu’il est donc très difficile pour lui de pleurer 5 minutes, 10 minutes sans qu’on le réconforte. Plusieurs parents qui l’ont essayé m’ont dit avoir cessé, parce que ça ne marche vraiment pas avec tous les enfants, ou bien parce qu’ils avaient le cœur en compote de faire vivre ça à leur bébé.

La seconde approche convient très bien aux parents qui pratiquent le co-do et/ou qui ont un enfant qui n’ « abuse » pas. Par contre, si vous avez un bébé qui se réveille 8 fois par nuit et ne se rendort jamais seul, même en co-dodo c’est parfois malcommode, voire épuisant.

D’où l’intérêt pour la troisième approche, très intéressante parce qu’elle prend en compte l’immaturité neurologique de l’enfant et ses besoins affectifs. La méthode consiste surtout à apprendre progressivement au bébé à se rendormir par lui-même quand il s’éveille la nuit. Il faut d’abord observer comment son bébé s’endort : dans les bras de maman, au sein ou au biberon, avec une tétine, etc. Le truc est ensuite de lui donner ce qu’il faut pour l’aider à s’endormir, mais le déposer dans son lit presqu’endormi. Il apprendra ainsi comment s’endormir seul dans son lit et quand il se réveillera la nuit, ce qui est normal, il arrivera bientôt à se rendormir par lui-même – à moins qu’il ait faim ou ait vraiment besoin de ses parents pour d’autres raisons.

Je vous résume ici les grandes lignes d’une approche qui peut être assez complexe, selon le bébé, son âge et ses habitudes d’endormissement. Si vous éprouvez le besoin d’en savoir plus, je vous propose deux livres. Dr Cathryn Tobin, pédiatre à Toronto et auteure de « Bébé fait ses nuits », parle d’une « période propice », de 2 à 7 mois, pour entrainer plus facilement bébé dans l’art de l’endormissement autonome. Si on attend que le bébé ait 9 mois avant d’encourager cet apprentissage, cela risque d’être plus long, car à cet âge l’enfant a déjà des habitudes d’endormissement difficiles à défaire. Si vous cherchez des solutions pour un enfant de 9 mois ou plus, ou si vous allaitez et pratiquez le co-dodo, peut-être « Un sommeil paisible et sans pleurs » d’Elizabeth Pantley vous conviendra-t-il mieux. L’auteure est mère de 4 enfants dont 2 ont présenté des problèmes d’endormissement importants. Elle décrit comment parents et enfants peuvent en arriver à un sommeil paisible, en posant des gestes très respectueux de l’enfant.

Courage à celles et ceux d’entre vous qui sont découragés : tous les bébés finissent par faire leurs nuits… Le jour où vous ne dormirez pas « parce qu’elle n’est pas encore rentrée », vous vous souviendrez peut-être avec une certaine nostalgie de la tendresse que vous avez partagée avec elle durant ces nuits difficiles…

 

Claudette Nantel,

Psychothérapeute, spécialiste en psychologie pré et périnatale

claudettenantel@sympatico.ca

Cet article est présenté par Maman Kangourou (www.mamankangourou.com)

Des livres qui vous guideront pour inculquer de bonnes habitudes de sommeil à votre bébé sans le laisser pleurer :

Élizabeth Pantley (2005). Un sommeil paisible et sans pleurs. Aider en douceur son bébé à dormir toute la nuit.

Utile avec un bébé de tout âge, mais particulièrement si vous avez un bébé plus âgé (8 mois +). Celles d’entre vous qui pratiquent le co-dodo apprécieront les trucs spécifiques qui y sont suggérés.

Disponible en librairie ou en ligne chez l’éditeur ADA en Montérégie http://www.ada-inc.com/index.php Environ 20-25$.

(traduit de l’anglais, The no-cry sleep solution. Gentle ways to help your baby sleep through the night, paru en 2002.)

Dr Cathryn Tobin (2007). Bébé fait ses nuits. Prévenez les problèmes de sommeil avant qu’ils ne surgissent.

(Éditions de l’Homme) disponible facilement en librairie ou en ligne. Environ 25$.

Je recommande ce livre surtout si vous avez un jeune bébé (qui n’a pas dépassé la « période propice » de 2 à 7 mois).

(traduit de l’anglais, The lull-a-baby sleep plan, paru en 2006)